Pour le corps et cheveux, Salle de bain

Mais pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ?!

Salut Grenouilles !

Comment allez-vous ? Pas trop chaud ?

Ici en Bretagne, c’est le grand écart des températures ! Passez de 15 degré à 40 degré en moins de 3 jours, c’est juste ratatinant. Je suis en mode HS dans mon lit 😀

J’en profite pour vous partager, mes Grenouilles, mon dernier test en matière de routine capillaire.

J’ai encore à améliorer mes coups de pinceaux pour réussir à bien en mettre partout. Le derrière de la tête, à partir du sommet de crâne, c’est pas Tip Top mais pour un début, je suis contente du résultat obtenu.

Avant, j’avais les cheveux courts. La lotion pschitt pschitt à l’ortie c’était juste ce qu’il fallait pour rafraîchir le peu de cheveux.

Maintenant, je les ai façon Uma Turman dans le célèbre film Pulp fiction et l’alternance savon noir/lotion ne suffit plus. Retour rapide des gratouilles et des cheveux gras et raplapla au bout de 5/7 jours.

Entre temps, j’ai testé le shampooing sec avec un mélange d’argile verte et bicarbonate de soude ou juste de l’argile. J’avais les cheveux façon paille, le cuir chevelu restait gras, ça gratté… Bref, c’était pas terrible, cela ne convenait pas.

Et puis un jour, la lumière fût !

Je me retrouvais avec un sachet d’argile que j’avais utilisé 4/5 fois et je me demandais ce que j’allais bien faire ?

C’était en mai dernier, j’ai cueilli de la sauge avec laquelle j’ai pu faire plein de chose

  • Des bâtons de fumigation,
  • Des feuilles et fleurs séchées pour faird des tisanes
  • Des fleurs séchées à brûler aussi sur un charbon ardent
  • Des petits fagots pour démarrer un feu
  • Et une infusion froide

Avec cette infusion, je l’utilise pour me faire une toilette et pour rincer mes cheveux.

Et là, en me lavant les cheveux Et si… je mélangeais de l’argile à cette infusion ?

Mais c’est bien sûr !

Quelques cuillères à soupe d’argile, quelques cuillères à soupe d’infusion froide de sauge, quelques coups de touillette et voilà ! Un nouveau shampoing home made.

J’applique cette tambouille au pinceau, raie par raie. Je laisse pauser minimum 15 minutes (minimum car c’est souvent plus) et je rince à l’eau.

J’ai rien inventé. Pourtant pour mes cheveux cette révélation se trouve très favorable.

Depuis, j’ai amélioré le truc. Comme je suis adepte des infusions froides, j’en ai récemment fait avec de la lavande. Pour la conservation, je rajoute du vinaigre de cidre bio fermier et l’utilise aussi en pschitt pschitt. A cette époque de l’année, l’ortie est trop avancée (en fleur/graines)  pour l’utiliser. Alors je fais avec d’autres plantes.

Me voilà fonc avec une lotion capillaire à la lavande qui me sert à faire la tambouille à l’argile.

Et bien avec le vinaigre, c’est encore mieux ! En plus de cette merveilleuse odeur de lavande, mes cheveux sont un peu plus btillant.

Ils ont accumulé du sébum tout ce temps, alors il va falloir que j’attende encore quelques shampoing home made argile + lavande avant de retrouver des cheveux assainis.

Aussi pour espacer les applications, j’utilises l pschitt pschitt lavande entre 2.

Voilà mes Grenouilles vous savez tout de mes pérégrinations capillaires.

C’est quand même une sacrée aventure de se laver les cheveux au naturel ! Vous trouvez ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s