Décroissance

La libération de l’attraction cathodique

Le premier conseil pour rentrer en résistance par la décroissance est de se libérer de la télévision.

D’autant plus qu’avec la généralisation de l’internet, cet objet es devenu complètement obsolète.

Comme pour bien d’autres choses, des alternatives existent.

Comment faire pour les jeux vidéos, se tenir informer sans être couper du reste du monde ? Qu’est-ce que pourrait être une vie sans télé ? Si vous voulez savoir, lisez la suite.

Vivre sans télé, c’est un acte militant tout autant que la consomm’action.

Si je regardes dans le rétroviseur, finalement la télé et moi, nous n’avons pas fait un long parcours ensemble.

Enfant, c’était le mercredi et le club Dorothée. Un vrai incontournable à l’époque.

Lorsque j’étais ado, je regardais les séries du samedi soir et encore si il n’y avait pas une soirée ou autre avec les copains.

Quand j’ai pris l’envol de l’indépendance, carrément hors budget. Et payer une taxe, très peu pour moi !

C’est lorsque je me suis installée avec mon 1er boyfriend que cette boîte carrée est entrée dans ma vie. Les débuts n’ont pas du tout était prometteur. Boyfriend étant bon cinéphile, il louait régulièrement des DVD. La loose, je m’endormais devant. Je vous rassure, c’est encore pareil aujourd’hui ! Non pas le boyfriend 🙂

Ces dernières années, elle a fait une timide percée dans ma vie. Un petit 36 cm de récup’ pour du rétrogaming jusqu’à la découverte de Romstation.
C’est un émulateur permettant de jouer sur PC, aux jeux autrefois publiés pour Nintendo 64, MegaDrive, GameBoy Advance, Super Nintendo…
Alors, zou, revendus les consoles, jeux et autres accessoires et avec une partie de l’argent récupéré, un abonnement (30€ à vie) pour un téléchargement plus rapide des jeux.

Il y a peu, j’ai découvert Captvty.
Captvty permet d’accéder de façon simplifiée aux directs ainsi qu’aux offres de télévision de rattrapage des chaînes de télévision. Ces émissions sont proposées par les chaînes, pendant une semaine ou plus, et leur accès est gratuit.
Je visionne l’émission choisie, avec le lecteur embarqué dans Captvty ou avec un autre lecteur (comme VLC).
Il est aussi tout à fait possible de les télécharger sous forme de fichier vidéo et le tout, en toute légalité.

Pour tout ce qui est séries, films et autres manga, je me rend sur dpstream.net, annuaire de liens streaming. En savoir plus sur ce qu’ils sont.

Enfin pour me tenir informer du reste du monde, je lis Bastamag, Mr Mondialisation, Reporterre et Inform’action.

 

L’avis de Diogène Antiphéry sur la vie sans télé

Le divertissement : l’arme fatale au changement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s