Santé

En finir avec l’aluminium

L’aluminium est un poison pour notre santé pourtant nous en consommons à notre insu. Découvrez le reportage édifiant « Aluminium, notre poison quotidien »  diffusé sur France 5 en janvier 2012.

Des viennoiseries en passant par les plats préparés, les dentifrices ou les déodorants, l’aluminium a envahi notre quotidien. Tantôt utilisé comme conservateur, antiagglomérant, blanchisseur ou encore comme colorant, ce métal est pourtant très toxique pour la santé.

Additifs alimentaires tels que E173, 520, 521, 523, 541, 554, 555, 556, 559 et E55.

Cette neurotoxine multiplierait par deux les risques d’Alzheimer et les chercheurs découvrent peu à peu qu’il provoque d’autres maladies graves. L’hydroxyde d’aluminium présent dans les vaccins provoque chez certains une maladie grave : la myofasciite à macrophages. Face à ce constat, l’Autorité européenne de sécurité des aliments s’était empressée de tirer la sonnette d’alarme en demandant aux citoyens de ne pas absorber plus d’un milligramme d’aluminium par semaine.

Mais comment éviter la surdose ? Il est aujourd’hui très difficile de savoir les quantités que nous ingérons tous les jours car les fabricants n’indiquent pas la concentration d’aluminium sur leurs produits

Dans ce reportage, le docteur Pierre Souvet, président de l’Association Santé Environnement France (ASEF) s’inquiète : « alerter les populations sur la toxicité de l’aluminium me paraît important. C’est un produit inutile. (…) Il n’apporte rien à l’organisme, si ce n’est des ennuis. » explique-t-il.

Le professeur Romain K. Gherardi, neuropathologiste à l’hôpital universitaire de Créteil explique que « sur les métaux, on a des histoires qui se répètent. Ce qui est arrivé pour le plomb, le mercure et l’amiante arrivera aussi pour l’aluminium. »

Des effets multiples sur la santé

On sait déjà que l’aluminium participe aux risques sur certains cancers (celui du sein en particulier, à cause des déodorants et anti-transpirants) et de la sclérose en plaques.

On connaît aussi ceux sur les maladies du tube digestif (Maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, colopathies). Mais il faut encore creuser le sujet et continuer les recherches, en lien avec celle sur l’axe intestin/cerveau et celles sur le microbiote.

Quant à ceux sur les maladies du cerveau, ils étaient soupçonnés et controversés. Ils viennent d’être confirmés pour la maladie d’Alzheimer et pour l’autisme chez les enfants, confirme le Prof. Christopher Exley.

 

5 moyens de se protéger de l’aluminium

Voici les recommandations de Christopher Exley et de Pierre Desreumaux :

1- Boire de l’eau minérale riche en silice : l’arme anti-aluminium

Le silice est un protecteur naturel contre l’aluminium. Il se lie avec lui et l’empêche de développer ses effets néfastes sur la santé
professeur Christopher Exley

2- Ne plus utiliser de déodorants et anti-transpirants avec de l’aluminium

3- Ne plus utiliser tous les produits pour la cuisine qui contiennent de l’aluminium

Les feuilles d’aluminium avec lesquelles on a la fâcheuse habitude de recouvrir les plats, les emballages comme certaines boîtes de conserve, et même les Tetra Pak« qui contiennent aussi de l’aluminium dans l’une de leur 3 couches », précise le scientifique britannique, sont à bannir.

Article connexe : Dans quoi conserver les aliments ?

4- Le plus prendre de médicaments contenant de l’aluminium

Un conseil : lire et relire, bien décrypter les étiquettes !

 5- Pratiquer un exercice physique régulier

« On n’a pas besoin d’en faire beaucoup et de façon intense, mais seulement régulièrement, afin de transpirer. Et quand on boit de l’eau minérale riche en silice, on double l’effet d’élimination », précise Pierre Desreumaux.

 

Source  : http://www.consoglobe.com/aluminium-poison-quotidien-cg

 

 Les eaux de boisson riches en silicium (pour un litre)
Chateldon : 110 mg
Salvetat : 72 mg
Badoit : 35 mg
Volvic : 31,7 mg
Evian : 15 mg
Vérifier code plastique

Aliments végétaux contenants de la silice

Fiche passeport santé prêle des champs

Le silicium un atout anti-âge pour votre peau et vos articulations

Silice de prêle : un composant essentiel à la vie ?

Ras-le-bol des escroqueries à base de silicium organique G5

 

Dossier du 4ème singe

Synthèse de l’ASEF

Participer au débat sur arte.tv

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s